Accueil > action > porteurs d’un projet urbain à Aubervilliers > Film en ateliers > Atelier cinéma > Filmage d’une interview

atelier cinéma à la Maison des jeunes Serge Christoux (OMJA)

Filmage d’une interview

SÉANCE 3 / ATELIER DANSE - Vendredi 31 janvier 2014

lundi 22 septembre 2014, par Antonia Lair, Léa Longeot

Aujourd’hui les filles participent à une sortie pour aller voir un spectacle avec un animateur de l’OMJA, le rendez-vous est avancé à 17h30.
Elles sont très en retard. Aminata essaye de les joindre au téléphone. En attendant, Felice récupère les musiques sur lesquelles elles dansent. Léa et Felice en profitent pour montrer à Aminata le travail fait par les garçons dans l’atelier d’écriture mercredi dernier.
Léa, la jeune collégienne, est la première arrivée. Aminata n’est pas contente quand Emilie et Rose arrivent en retard, elle leurs "remonte les brettelles".

18h10 : l’atelier commence. Pour concentrer l’attention au maximum, la rencontre se passe autour d’une table ronde.

Léa Longeot explique l’objet de la séance : l’interview d’Aminata. Felice présente la caméra et tout le matériel que les filles vont utiliser.

Il demande : « Qu’est ce qu’il faut pour faire une interview ? », Rose répond : « Il faut des questions et un micro ». Felice leur montre le micro-cravate qu’elles vont pouvoir utiliser.

Un premier tour de table permet de noter sur une même feuille toutes les questions auxquels les filles pensent selon deux thèmes : la danse et le quartier.

Les questions sur la danse :

  • Aimes-tu comment on danse ?
  • Quel est ton pas de danse préféré ?
  • Pourquoi as tu choisi la danse ?

Les questions sur le Landy :

  • Quel est ton endroit préféré au Landy ?
  • Depuis combien de temps travailles-tu au Landy ?

Il s’agit ensuite de définir un plan pour filmer chaque question. Léa demande aux filles d’argumenter leur choix. Ce n’est pas évident, Rose a tendance à imposer ses propositions sans plus d’arguments, et Léa et Emilie qui ne disent trop rien.
Une fois les plans définis, reste à trouver le lieu de l’interview. La réponse vient spontanément : le bureau. Cela apparaît comme une évidence.

La petite équipe s’y déplace donc pour commencer l’interview. Une fois dans le bureau, Felice met en place la caméra et c’est Léa qui s’en occupera. Emilie est chargée de la prise de son et Rose posera les questions.

L’enthousiasme se fait ressentir. Les filles n’arrêtent pas de parler entre elles, de se montrer des choses. « Ecoute », dit Emilie à Rose en mettant le casque sur ses oreilles et en parlant dans le micro.

Première question. Silence, ça tourne. Emilie : « Aminata, première question ». Et « Clac », elle tape dans ses mains devant la caméra, selon les instructions de Felice.
Rose commence : « Ce soir, nous somme avec Aminata, quel est ton pas de danse préféré ? »
Quelque chose manque, la lumière ! Emilie s’exclame : « Oui c’est mieux avec la lumière, on voit mieux mon travail de maquillage. » Aminata réplique : « Elle est trop à fond là ».

Deuxième question : « pourquoi as-tu choisi la danse ? » Gros plan sur les mains d’Aminata. Emilie a une idée bien précise, elle conseille Aminata sur la gestuelle : « Tu fais comme ça avec ta main quand tu expliques. »


Ca tourne. Rose énonce la question.

Troisième question, plan rapproché poitrine : « Quel est ton endroit préféré au Landy ? »
Emilie replace le micro sur Aminata. Elle suggère : « Quand Rose pose la question, après, elle peut demander par exemple pourquoi ? ». Felice acquiesce : « Oui, on peut improviser aussi. »

Quatrième et dernière question : « Depuis combien de temps travailles-tu au Landy ? »
Felice aide Léa à déplacer le pied de la caméra pour filmer un plan moyen.
Emilie ne se tient pas au silence, elle souffle à Rose des questions pour rebondir sur ce que dit Aminata : « Est ce que vous êtes fière de votre intégration ? »

Aminata se prête très bien au jeu de l’interview, elle semble ravie de voir les filles de son cours aussi investies et impliquées. En effet, le travail effectué aujourd’hui est bien plus concluant que la semaine précédente. Après avoir travaillé les plans de cinéma la semaine dernière, aujourd’hui, elles approchent le travail du son avec de nouveaux outils. Elles approfondissent aussi la mise en scène et mènent une interview. Et surtout, elles travaillent en équipe. Chacune a sa place, chacune a un rôle.

La séance touche à sa fin, les filles ont rendez vous pour leur sortie avec Mamadou. De retour à la salle, elles aident Felice et Léa à rapporter tout le matériel. La séance est terminée.

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet