Accueil > recherche > contributions > Participation à des colloques / séminaires/ journées d’étude > L’architecture participative et la mobilisation des outils méthodologiques (...)

Intervention de Léa Longeot avec projection de son film "Landy land se métamorphose"

L’architecture participative et la mobilisation des outils méthodologiques des sciences sociales

jeudi 5 avril 2018, ENSA de Lyon, Séminaire "Architecture, Stratégies et Pratiques Émergentes (Domaine d’étude de Master ALTer-natives)"

lundi 2 avril 2018, par Léa Longeot

Sur invitation de Corine Védrine, enseignante-chercheure à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon, au sein du champ disciplinaire Sciences humaines et sociales pour l’architecture.

Léa Longeot interviendra au sein du séminaire de master "Architecture, Stratégies et Pratiques Émergentes (Domaine d’étude de Master ALTer-natives)", dans le cadre du thème "Politiques".

Elle présentera les activités de l’association didattica, le contexte de réalisation du film (le quartier du Landy à Aubervilliers, le projet d’aménagement ANRU, les acteurs sollicités...), et la démarche de réalisation du film en atelier avec des adolescents du quartier.

Puis une discussion sera ouverte avec les étudiants du master, sur "L’architecture participative et la mobilisation des outils méthodologiques des sciences sociales".

A propos de Landy land se métamorphose : http://www.didattica-asso.com/rubrique91.html

RESUME du master

Pour la période 2016-18, ALTer-natives propose 6 entrées thématiques, questionnées à la fois tout au long des 4 semestres du séminaire et dans les autres dispositifs pédagogiques (ateliers de projet, workshops) :

  • LES PROCESSUS DE CREATION : considérant l’importance de la créativité dans nos sociétés contemporaines, ce thème questionne les relations de l’architecture à l’innovation, à l’invention, à l’expertise et à l’altérité.
  • LA MISE EN RECIT DU PROJET : ce thème explore les liens entre processus de projet et mise en récit, à partir d’une réflexion contemporaine sur le rapport au réel et à la fiction (cinéma, film documentaire, peinture, littérature, philosophie).
  • LA FABRIQUE DU COMMUN : ce thème interroge directement les pratiques collaboratives et participatives, en mettant au centre du débat la relation que l’architecte entretient avec les autres (usagers, habitants, autres professionnels…).
  • POSTUREs CRITIQUEs : sous l’angle des mouvements de résistance, des émergences et alternatives (architecturales, artistiques ou sociales), l’hypothèse explorée sera celle d’une radicalité critique comme matière à penser la production architecturale et l’engagement
    de l’architecte.
  • FABRICATION / Architecture maker : ce thème s’intéresse aux relations entre conception, fabrication et matérialité dans les pratiques alternatives ou innovantes de l’architecture.
  • DIGITAL THINKING : ce thème regarde du côté des émergences que constituent les activismes de toutes natures et des perspectives qu’offrent leurs usages du numérique pour la pensée et la pratique architecturale.

Ces entrées sont questionnées et croisées, semestre après semestre, par les enseignants et chercheurs de ALT, et par des invités extérieurs, chercheurs et praticiens.
Les deux promotions de master 1 et 2 sont mixées, dans la construction des débats de l’enseignement « séminaire » proprement dit, comme dans l’accompagnement de l’élaboration du mémoire de master. Le développement de ce mémoire est scandé par les mastériales, moments d’échange et de collaboration entre les étudiants, les enseignants et les chercheurs.

Voir en ligne : Corine Vedrine

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2018 | Tous droits réservés | Nous contacter
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet