Accueil > action > porteurs d’un projet urbain à Aubervilliers > Square Roser au Landy > Ateliers en milieu scolaire > Associer les échelles

Au collège Rosa Luxemburg

Associer les échelles

Atelier de création d’espace public

mardi 3 juillet 2012, par Antoine Yoseph

Après avoir travaillé les formes constructives en bristol blanc, et avant de manipuler l’argile, Alessandrat souhaitait repartir du plan de l’agence Hamelin pour évoquer l’espace du futur square avec les élèves. Pour donner une idée de son étendue, pour le rendre un peu concret, on se base sur la salle de classe. Alessandrat parcourt alors la salle à grand pas, et compte, à voix haute en italien uno, due, tre, quatro…jusqu’à 12 mètres, devant les collégiens plutôt surpris. On remarque la présence sur le plan de petites collines, les collinettes comme les appelle Alessandrat, dont les élèves comprennent tout de suite l’intérêt : monter dessus, voir de loin, glisser, rouler.


Après un petit détour par les jeux de l’enfant, les élèves commencent enfin à modeler la terre. Alessandrat leur propose de produire des éléments de jeux qui puissent servir aux différentes populations qui fréquenterons le parc. Non pas des jeux spécifiquement conçus pour les enfants et uniquement pour eux, mais un objet, ou plutôt une maquette d’objet que chacun puisse s’approprier. Il s’agissait donc de sortir des jeux classiques, balançoire et toboggan, et de travailler les différentes échelles sur un seul et même objet.


Cette notion semble difficile, et les réalisations qui correspondent à la consigne sont peu nombreuses en fin de séance. Adeline Besson a repris ce travail pendant la séance suivante, à la demande des élèves. Les élèves établissent des rapports avec les différentes recherches effectuées pendant l’année sur différentes pratiques de l’espace, dans le quartier Cristino Garcia, ou au Mali.


Cette fois-ci, chacun a suffisamment de temps pour expérimenter. Le dispositif est enrichi d’un vaste plan du futur square, tracé au pastel sur les tables regroupées. Les élèves ont disposé sur ce plan schématique leurs maquettes d’argile.
La dernière partie de la séance est donc consacrée au travail de l’espace entre les "jeux" et les collinettes, aux cheminements, aux espaces libres.

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet