Accueil > action > porteurs d’un projet urbain à Aubervilliers > Square Roser au Landy > Ateliers en milieu scolaire > Glisser Cristino Garcia

au collège Rosa Luxemburg d’Aubervilliers

Glisser Cristino Garcia

atelier de création d’espace public

mardi 22 mai 2012, par Antoine Yoseph

La classe de 6ème E du collège Rosa Luxemburg a rencontré Mme Arellano, née à Aubervilliers avant la guerre. L’entretien, qui a duré un peu moins d’une heure, a été l’occasion d’évoquer la vie quotidienne des enfants de la "petite Espagne".

Il y avait donc ce mur.

Le talus du chemin de fer, là, quand on va vers l’ A86, était retenu par ce gros mur de pierres. Des moellons de pierres blanches, sales, qu’il fallait escalader.
Une première pente un peu raide, un terre-plein qui était plat, et après une descente où on aimait glisser parce que c’était des grosses pierres de marbres, et ça glissait bien. On commençait à 5-6 ans à descendre ça, la grande glissade. On descendait sur les fesses, sur le ventre, sur le dos, tout comme on pouvait, en avant, en arrière.

Le petit square le long du canal, dans la descente du pont, c’était un terrain planté d’arbres qu’on prenait pour aller à l’école. Après ça a été aménagé, ils ont mis des bancs, du sable, ils ont mis une porte à chaque bout, et c’est devenu un square.

On jouait sur cette route qui allait à St Denis.
Ballon, corde, ronde, marelle, chat perché. N’y passait pas une voiture.
On allait s’asseoir sur les rebords de fenêtre ou sur le muret au coin de la rue, près du patronage. On s’installait, et on attendait que tout le monde arrive.
Les fenêtres étaient au ras du sol parce que les maisons avaient été construites avant que la rue soit tracée.

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet