Accueil > action > Rroms et Occitanie en France > création cinématographique à Montreuil > atelier film > Séance 6 - phase d’analyse filmique

à la Machinante de Montreuil

Séance 6 - phase d’analyse filmique

15 avril 2009 à 17h

mercredi 15 avril 2009, par Lone Nielsen

6ème séance : Rencontre avec un lieu montreuillois et de nouvelles personnes. Expressions du « Montreuil de chacun ».

l’IUT était fermé pour les vacances scolaires de ce printemps 2009, cette sixième séance a donc eu lieu à la Machinante de Montreuil, une maison qui héberge des projets artistiques divers. La Machinante créé un cadre très différent de celui de l’IUT : quand nous faisons l’atelier à l’IUT, il y a un cadre facilement reconnaissable – celui d’une "école". Par conséquent, il y a certaines règles du jeu implicites. La Machinante est un lieu avec des connotations beaucoup moins autoritaires, ce qui influe sur l’ambiance, les rapports interpersonnelles et le travail qui s’y fait. La discussion, cette fois, a été marquée par le fait que plusieurs participants avaient un savoir cinématographique solide. Nous avons discuté des différentes approches formelles parmi nos réalisateurs de référence, ce qui a donné lieu à un échange et des réflexions sur la composition des images cinématographiques. Ainsi, la projection de « Daguerréotypes » en entier a été l’occasion d’approfondir la discussion sur la forme et le contenu de « Montreuil, ville des Rroms ».

Par exemple, elle a mené aux expressions du « Montreuil de chacun », lorsque plusieurs participants à la séance ont transmis leur rapport à la ville, les personnes et les lieux qui, pour eux, la représentent. Nous avons parlé aussi de la notion d’étrangeté qui n’est pas facilement définissable : dans « Daguerréotypes », est-ce Mme Chardon bleue, la commerçante presque muette mais si expressive, le magicien qui vient d’un autre quartier ou les commerçants dont la plupart ne sont pas d’origine parisienne ? Cette question rejoint la thématique de « Montreuil, ville des Rroms » : l’Occitan, le supposé « Français de souche », sera l’étranger parmi les Montreuillois rroms, berbères, arméniens...

Documents joints

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet