Accueil > action > ateliers d’architecture avec des habitants > à Montreuil (Seine Saint Denis), avec des enfants rroms roumains > La conception des aménagements possibles pour la place des Ruffins

atelier d’architecture avec des enfants rroms roumains

La conception des aménagements possibles pour la place des Ruffins

SÉANCES 14-17

samedi 7 juillet 2012, par Barbara Cucca

Séance 14 : des références architecturales d’espaces publics, matériaux de construction et maquettes de conception

Les objectifs de la séance étaient les suivants :

• Développer des idées
• Choisir les matériaux de construction les plus adaptés aux besoins étudiés
• Créer des formes avec les matériaux à disposition

J’avais amené un livre « Tsiganes de Roumanie » pour montrer des photos des espaces qui font partie de leurs traditions et de leur culture. Ils m’ont expliqué qu’en Roumanie, ils ont de très belles maisons, et non pas des caravanes ou des cabanes. Ils m’ont montré les peintures qu’ils réalisent pour décorer leurs maisons et le travail à la main avec le fer. Ils m’ont ensuite désigné le marché, les pavés des trottoirs, les photos de mariage, et les fours qu’ils ont dans leurs maisons. Ils ont regardé l’ensemble du livre avec beaucoup d’intérêt. On a continué à regarder d’autres images mais cette fois des références d’aménagements d’espaces publics produits par des collectifs d’architectes "Le bruit du frigo" de Bordeaux et l’"Atelier d’Architecture Autogéré - AAA". J’ai expliqué que ce sont des projets participatifs d’architecture, avec des habitants. J’ai cherché à intégrer dans notre discussion sur ces aménagements, les questions de choix des matériaux. On a considéré un abri en bois utilisé aussi comme lieu de jeux, de sport et de réunions, et un jardin partagé ou encore une plage en centre urbain. On a remarqué un aménagement d’un espace public avec la création d’un abri : une boîte en carton.

Alina et David ont présenté le travail qu’ils avaient fait lors de la 13e séance à Salomon. Lui aussi a voulu exprimer ses idées. Il a suggéré que l’on fasse d’autres arrêts de bus plus proches du terrain, et des jeux comme par exemple un espace avec du sable. Je lui ai alors proposé de regarder le projet du Bruit du frigo où il y avait aussi un abri en bois. J’ai invité les enfants à construire une petite maquette pour commencer à mettre en forme leurs idées de la séance précédente. Salomon a engagé une réalisation avec des morceaux de bois : un abri pour pique-niquer et des jeux « comme ceux du Parcabout » où les enfants peuvent s’accrocher.

David a réalisé la déchèterie avec une entrée et une sortie. Il a indiqué qu’elle devrait rester ouverte 24h/24h pour leur permette d’aller chercher tous les matériaux dont ils ont besoin. Alina a représenté un lac, avec un petit édifice où mettre les surfs, une porte pour entrer et vendre les tickets, et des chaises tout autour.

Séance 15 : plan d’aménagement de la place, dessins et premier bilan de l’atelier

Lors des dernières séances, les enfants ont cherché à imaginer de quoi la ville peut avoir besoin. Ils ont imaginé :

• des lieux de commerce, comme le Mc Donald et le magasin de bonbons
• des lieux culturels et de rencontre, comme le cinéma, l’abri à pique-nique et le plateau pour les concerts
• des espaces de jeux, comme le jeu du Parcabout, pour jouer notamment avec du sable et de l’eau
• des lieux de réunion, selon les volumes créés par Salomon,
• des espaces de travail dont des lieux pour récupérer les matériaux tels que David l’a mis en évidence en construisant la déchèterie ouverte 24h/24h.

J’avais amené une grande photographie aérienne de la place, avec des adhésifs qui représentent les différents lieux. Il s’agissait de comprendre l’espace utilisable dans le projet et les priorités afin de faire des choix collectifs. Les adhésifs représentent l’abri fait par Salomon, des animaux, un kiosque pour la restauration et un exemple de cinéma en plein air construit par Aaron Jones au Michigan en 2011. Après avoir trouvé un accord au sein du groupe sur ce qu’on souhaitait réaliser, on a dessiné sur des photographies. J’ai proposé des images avec deux points de vue différents.

Salomon a choisi la photo de l’espace entre le terrain de foot et le lac. Il a imaginé les jeux dans les arbres, avec une cabane au dessus et des cordes d’arbres en arbres. Il a aussi dessiné un filet pour la sécurité. J’ai ensuite invité les enfants à écrire sur l’atelier : « Qu’est-ce qu’on a fait ? Qu’est-ce qu’ils ont aimé ? Qu’est- ce qu’ils n’ont pas aimé ? ». J’ai amené des photos à insérer dans leur cahier de bord : des images des deux maquettes et d’eux au travail pendant l’atelier. J’ai aussi imprimé les photos du marché qu’avait faites David pendant la ballade.

Séances 16 et 17 : maquette collective des propositions et dessins de détails

Nous avons approfondi et complété nos propositions formelles par des dessins de détails et une intégration des éléments à la maquette de la place. On y a ajouté les arbres avec les jeux que Salomon avait proposés, le cinéma, une cabine téléphonique, une chaise et le magasin de bonbons. Les enfants devaient choisir un élément particulier de leurs propositions faites dans la maquette de conception et l’étudier dans les détails en définissant les matériaux et les dimensions. On a introduit une légende des différents matériaux que l’on peut choisir en trois langues -français, italien et rromani- faute de se rappeler de certains mots en français.

Alina a alors conçu les chaises et les tables avec un bois orné d’or et des décorations typiques de leur culture. Les proportions ont été prises avec un homme assis sur la chaise. Elle a aussi détaillé le magasin de bonbons en bois et en fer.

David, quant à lui, a dessiné un plan du déplacement de la barrière du parc tel que nous l’avions décidé pour profiter du lieu et du panorama qui, à l’heure actuelle, est gêné par cette clôture. Aussi, après avoir appris que la déchèterie allait être détruite par l’arrivée du tramway, David a voulu la réintroduire. Il a ainsi esquissé le plan la rue pour y accéder et la machine destinée au recyclage des matériaux. Il a représenté la rue et une petite maison en béton, et la machine en fer. Il a aussi réalisé le plan du cinéma plein air avec ses chaises et son écran.

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet