Accueil > recherche > séminaire aède > les rencontres de l’aede 2003, Paris > programme du séminaire aède 2003

Transversalité coopération et institution - Le champ des formes le cadre

programme du séminaire aède 2003

6 et 7 juin 2003

vendredi 6 juin 2003, par didattica


Introduction aux débats par Gustave Massiah

Relations entre la démocratie, l’éducation et l’architecture, « éduquer pour transformer, c’est créer »


La transversalité - Comment ça construit ?

Guy Naizot, architecte de La parole errante
Le faire et le pensé dans un projet de chantier-école à La maison de l’arbre de Montreuil
Agathe Tournier, architecte de l’association Bruit du frigo
Une expérience de médiation dans une cité HLM de la ville de Boulazac en Dordogne
André Minvielle, vocalchimiste
Une pratique artistique de transmission, un projet culturel et politique "Suivez l’accent", et une association déterritorialiste Les chaudrons
François Lautier, sociologue et enseignant à l’école d’architecture de Paris La Villette
La transversalité dans la démocratie
Véronique Bordes, chercheure en sciences de l’éducation
Une recherche sur les relations des jeunes aux institutions, jeunes de la culture hip-hop


La coopération - Comment ça travaille ?

Ludovic Jonard, architecte de l’Association Architecture et Développement (A&D)
Une démarche associative dans la coopération internationale et le développement, des partenariats pour un projet en Inde
Catherine Gegout du réseau Démocratiser Radicalement la Démocratie (DRD)
Une expérience démocratique au Brésil, le budget participatif de Porto Alegre, le livre des habitants de Porto Alegre
Mustapha Bektaoui, éducateur et directeur d’un Foyer EMMAUS de la rue des Pyrénées à Paris : portrait d’un parcours d’un éducateur, des classes vertes en autogestion à un groupe de santé communautaire en passant par un groupe de paroles de parents prisonniers
Agnès Frapin, responsable du pôle pédagogie de la fédération nationale des Conseils en Architecture Urbanisme et Environnement (CAUE)
Positionnements des CAUE sur les actions pédagogiques en milieu scolaire.


Présentation de la Ferme du bonheur de Nanterre par Roger des prés, « la seule institution qui compte, c’est l’humanité ».


L’institution - Comment ça fonctionne ?

Pierre Bernard, architecte de la Mission Art et Culture à l’Education Nationale
Une expérience institutionnelle, vingt milles classes à Projet Artistique et Culturel en une année
Manuel Candré, chargé de mission "actions éducatives" à la Direction de l’Architecture et du Patrimoine (DAPA) du Ministère de la Culture et de la Communication : politique nationale, des dispositifs aux partenariats
Patrick Bouchain, architecte et scénographe
La Ferme du bonheur, une pratique du droit actif
Stéphane Gatti, cinéaste et scénographe de La parole errante
L’institution "lycée" comme lieu assiégé, l’exemple d’un travail dans la ville de Saint-Dizier
Gabi Farage, architecte de l’association Bruit du frigo : l’institution amnésique, quels outils pédagogiques en direction des institutions.


Synthèse par Marc Bourdier

Conclusion et perspectives : des rencontres annuelles de débats et de réflexions auront lieu, un réseau national est né.

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet