Accueil > action > porteurs d’un projet urbain à Aubervilliers > Film en ateliers > Atelier d’arts visuels > Nous allons fabriquer un livre qui raconte une histoire collective

Atelier d’arts visuels à la médiathèque

Nous allons fabriquer un livre qui raconte une histoire collective

Séance 2 – samedi 5 octobre 2013

vendredi 17 janvier 2014, par Antonia Lair, Léa Longeot

Pour commencer cette deuxième séance, petit rappel de la séance précédente. Stella interroge : « Qu’est ce qu’on a fait samedi dernier ? ».
Les filles ont bonne mémoire, Maëlys commence : « Le tour du chantier, regarder les photos. », Bidia continue « Regarder les plans, repérer la bibliothèque et tu nous as expliqué les légendes sur le plan. », Diaba « On a récapitulé ce qu’on allait faire, on a rempli les fiches de renseignement, on a choisi les livres. Et on va faire un livre et inventer une histoire. ».

Photographie d’Horia Benrabah

Les filles se remettent rapidement à évoquer leur ressenti de tous ces changements qu’apporte le chantier. Sujet qui semble les toucher.
Maëlys : « Hawa a dit que les maisons ont brûlées. C’est bien de supprimer tous les tags et de construire de belles maisons. », Bidia poursuit « C’est triste quand les maisons ont brulées ! », Diaba « C’est la maison de Michel, c’est le toit qui a brûlé ! On a peur de Michel ! », la bibliothécaire Horia Benrabah intervient « Vous pourrez montrer à Stella cette maison et Michel n’est pas méchant. ».

Photographie de Stella Napolitano

Assez discuté, Horia distribue les livres choisis la semaine dernière par les filles. Stella annonce le travail de ce jour : « Nous allons fabriquer un livre qui raconte une histoire collective autour du chantier avec les histoires de chacune. Et pour cela, nous allons analyser des livres. Vous savez ce que signifie le mot analyser ? », Diaba, aussi réactive que d’habitude, répond « Comprendre mieux l’histoire, comment elle est construite. ». « Et l’élément perturbateur ? Vous vous souvenez ? », poursuit Stella, Bidia répond « Quelqu’un qui embête. », Maëlys « Un objet qui perturbe quelqu’un ? », Diaba « Un élément qui dérange dans l’histoire. », Stella s’enthousiasme « Oui c’est ça ! Et la fin ? Comment peut-elle être ? », Bidia « Parfois bien, parfois mal. Ça peut être triste ou faire peur… ».

Chacune des filles lit son livre, en binôme ou avec Stella. Ensuite, il s’agit de répondre sur une fiche aux questions posées et Stella les écrit aussi au tableau : titre, lieu(x), personnages, élément perturbateur, actions, fin.
Chaque binôme passe au tableau pour y annoter les éléments de son livre. Tout le groupe aide et participe. L’exercice dure un bon moment, les filles s’impatientent…
Pour finir la séance, Horia demande aux filles ce qui leur a le plus plu dans la séance. Aïcha, Maëlys et Bidia ont la même réponse : « J’ai aimé quand Stella a lu, c’était amusant avec sa voix. », Hawa : « J’ai aimé les livres d’Aïcha, Maëlys et Bidia ! », Diaba : « Je n’ai pas aimé quand on rit pour rien… un moment je me suis ennuyée au livre de Hawa, c’était trop long. », Sétou : « J’ai tout aimé. ».
Stella finit en montrant quelques photos du chantier, mais les filles sont fatiguées et veulent sortir lui montrer la maison de Michel !

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet