Accueil > action > porteurs d’un projet urbain à Aubervilliers > Square Roser au Landy > Atelier au Centre Roser > didattica au Conseil Municipal du 31 janvier 2013

Atelier de création urbaine

didattica au Conseil Municipal du 31 janvier 2013

Aubervilliers

lundi 11 février 2013, par Antoine Yoseph

Voir la vidéo en fin d’article


Didattica était invitée, en tant qu’association, à présenter l’expérience de co-conception du square Roser aux élus réunis pour le premier conseil municipal de l’année 2013.

Toute l’après-midi, Anne Balthazard, Sylvie Napolitano, de l’association Auberfabrik, et Léa Longeot, de didattica, ont travaillé dans le hall de la mairie à l’assemblage des modules d’exposition qui rendent compte de l’expérience, depuis le Jardin des fissures jusqu’à la co-conception du square Roser. Quelques palettes et des voliges de sapin savamment agencées accueillent très simplement les 4 panneaux explicatifs, une maquette du projet urbain et 18 feuillets-éphéméride.

Le public, arrivé au compte-goute, forme un foule nombreuse, parmi laquelle on reconnait Julia Rios, Pascal Iglesias et Mauricette Mezzo, ainsi que Bacari, venu avec son père. Marc Boinet et Lise Rimbert, les deux architecte-pédagogues de didattica, prennent des nouvelles du quartier pendant qu’élus et administrés s’installent.

Chacun des 49 élus s’est vu remettre par didattica l’ensemble de l’éphéméride du projet, et peut ainsi le découvrir pendant qu’Omar Aït-Bouali, adjoint au maire chargé de la politique de la jeunesse, des activités sportives et de la gestion des équipements sportifs, de la prévention spécialisée et de l’éducation populaire et conseiller du quartier Landy Plaine Marcreux Pressensé introduit la prise de parole de didattica.
Omar Aït Bouali

Cette intervention n’est pas inscrite à l’ordre du jour. Elle prend place avant l’examen des différents sujets qui formeront le conseil municipal à proprement parlé.

Léa Longeot et Adeline Besson font donc le récit du projet, dans une intervention courte appuyée par un diaporama, depuis l’investissement d’une friche industrielle dans le quartier du Landy jusqu’à la co-conception d’un square sur cette même parcelle.

Il s’agissait autant d’en montrer les résultats que de rendre sensible le travail de mobilisation d’un nombre important d’acteurs du territoire : enseignants, habitants, animateurs de l’OMJA, du centre Roser, acteurs associatifs, conseil de quartier, élus de l’équipe municipale, chargés de projet de l’unité territoriale de rénovation urbaine de la communauté d’agglomération et de la société d’économie mixte Plaine Commune Développement, et enfin l’agence d’architecte en charge du projet paysager.

Il s’agissait enfin de rappeler l’exigence pédagogique d’un tel projet, et de faire entendre aux élus l’enjeu démocratique qui s’impose aujourd’hui dans toutes les opérations de rénovation urbaine. À ce titre, le projet du Landy revêt un caractère expérimental.

L’intervention du maire, Jacques Salvator, après la prise de parole de didattica, laisse penser que le message a été entendu et que ce projet a permis à la municipalité d’engager à l’avenir de tels processus sur les terrains de renouvellement urbain.


didattica au Conseil municipal d’Aubervilliers par didattica


Jacques Salvatore répond à didattica lors du... par didattica

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet