Accueil > action > porteurs d’un projet urbain à Aubervilliers > Square Roser au Landy > Atelier au Centre Roser > Rencontres habitants

Atelier de création urbaine

Rencontres habitants

Aubervilliers, quartier du Landy

samedi 17 novembre 2012, par Antoine Yoseph

Plusieurs rendez-vous avec les habitants ont été organisés par Léa Longeot qui encadre l’équipe d’architectes de didattica, pour rendre compte des travaux de l’atelier de création urbaine dans le quartier du Landy. Les premiers étaient programmés le vendredi 19 octobre et le samedi 17 novembre, au centre d’accueil mères/enfants du Landy et à la médiathèque Paul Eluard. D’autres rencontres seront aussi organisées au Collège Rosa Luxemburg, au Groupe scolaire Casarès-Doisneau, au Foyer de travailleurs rue des Fillettes et au Centre social Henri Roser.

« Sylvie Bouldoires, la directrice de la PMI, me fait visiter les nouveaux locaux, dans lesquels ils ont déménagé en septembre. Elle m’avait proposé de venir ce vendredi matin là car étaient organisées des consultations mères/enfants, occasion de rencontrer des habitantes du quartier dans la salle d’attente. Je dispose des panneaux présentant les ateliers qui ont eu lieu au collège Rosa Luxemburg, à l’école Casarès-Doisneau et dans les Algécos gérés par le Centre social Henri Roser. Sylvie interpelle les quatre femmes présentes avec leurs enfants afin de me donner la parole. Je présente le projet du square Roser, et le processus d’étude et de co-création. Deux des femmes habitent le quartier et n’avaient encore jamais entendu parlé du projet de square, ni de la démarche d’interpellation et de travail en atelier. Une discussion s’engage avec l’une d’elle, qui habite dans les nouveaux logements rue du Landy. Elle propose de relayer l’information, dates et horaires de l’atelier, dans sa résidence avec les flyers que j’avais amenés. Elle fait remarquer que nombre de résidents de son immeuble sont Chinois, les enfants jouant souvent dans les parties communes. Deux autres femmes arrivent en cours de discussion. Elles partent au compte goutte pour leur consultation. Je recommence la présentation mais ces deux femmes ne sont pas tout à fait francophones. L’une est Russe ou Tchétchène, elle habite le quartier depuis un an et l’autre, une jeune mère malienne, ne comprend pas bien le français. Sylvie Bouldoires est restée tout le long des échanges et a pu ainsi s’informer elle aussi du projet. Elle regrette que l’atelier s’arrête début décembre. La PMI, qui vient d’investir ses nouveaux locaux, n’a pas encore relancé les activités collectives qui auraient pu contribuer à la dynamisation de la participation des habitants. »

A la suite de ce premier rendez-vous, Adeline Besson a présenté le vendredi 19 octobre l’état d’avancement de l’atelier de création urbaine au Comité d’animation du Landy.

La plupart des habitants de ce comité sont au courant de l’initiative de didattica, et pour certains y participent (Madani, Pascal Iglesias, M. Kebe). Pour les autres, dont deux habitants la résidence de BNP Paribas, l’information était nouvelle. Une habitante a exprimé son mécontentement du projet urbain, trouvant qu’il n’y avait pas assez d’espaces verts dans le quartier. Un constat a été fait au sujet des nouveaux habitants provenant de Chine. La plupart habitent la résidence rue du Landy de BNP Paribas et leurs enfants jouent à l’intérieur de la résidence. Etienne a informé les habitants que l’élu à l’urbanisme sera présent au prochain conseil de quartier du 4 décembre.

Le second rendez-vous était organisé par l’équipe de la médiathèque le samedi 17 novembre, à l’occasion d’une séance de lecture pour les parents de jeunes enfants. Après un petit déjeuner collectif, une lecture d’histoires, de comptines et quelques chansons, la quinzaine de parents présents ont été invités à se regrouper autour de la maquette du futur square Roser, qui a été réalisée tout au long de l’atelier.

« A l’aide de deux panneaux illustrant le processus de création, j’ai rapidement présenté le contexte du projet et ses enjeux en cette fin de mois de novembre (restitution au Conseil de quartier des résultats de l’atelier, séance au Conseil Municipal, exposition au Centre Roser…). Une seule habitante était au courant de l’atelier. Elle avait assisté à une séance et n’avait pu revenir, et les autres, pour la plupart du quartier, n’avaient pas entendu parlé de l’initiative, ni même du projet de square. Deux habitants, l’un du centre ville d’Aubervilliers et l’autre du quartier Cristino Garcia (Saint Denis) sont restés plus longtemps afin de mieux connaître la démarche, et discuter des sujets que soulèvent un tel projet : la spécificité géographique et sociale du quartier du Landy, l’arrivée de nouveaux habitants qui transforment l’identité du territoire, la qualité des espaces publics, le besoin de sensibilisation à la notion de bien commun concernant ces espaces, la politique municipale en matière d’urbanisme, de culture… Ils ont souhaité être tenu au courant des évènements qui vont se dérouler autour du square Roser. La rencontre s’est terminée par un échange d’adresses mail. »

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet