Accueil > écho > didattica invitée > expo : "Urbanités Inattendues". Evénements construits et appropriations de (...)

didattica participe à une exposition réalisée et présentée par l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse

expo : "Urbanités Inattendues". Evénements construits et appropriations de l’espace urbain

au Centre méridional de l’architecture et de la ville de Toulouse du 5 au 28 mai 2011

mardi 31 mai 2011, par didattica

didattica a participé à l’exposition "Urbanités Inattendues. Evénements construits et appropriations de l’espace urbain" présentée au Centre méridional de l’architecture et de la ville de Toulouse du 5 au 28 mai 2011.

Exposition réalisée et présentée par l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse en partenariat avec l’AERA, avec l’aimable collaboration du Centre Canadien d’Architecture (CCA), Montréal Commissaire scientifique : Enrico Chapel, architecte, enseignant

avec l’Atelier d’Architecture Autogérée, Bruit du Frigo, Coloco, Ctrl + Z, Le Cabanon Vertical, Didattica, Encore Heureux, Exyzt, Muf, Raumlabor, Recetas Urbanas, SYN-atelier d’exploration urbaine et Urban Repair Squad, J. Graham et T. Jusczyk, J.P. Ganem, Mossop + Michaels architects, G. Lang, Work ac, Office for Unsolicited Architecture (OUA), M. Rakowitz, Playspace Foundation

Texte extrait de l’exposition

Des fissures mettent à jour la mémoire d’un quartier

"Le Jardin des fissures est le résultat d’une action pédagogique de création menée par un artiste du Land Art, des élèves du collège Rosa Luxemburg, l’association DIDATTICA et les habitants du quartier Landy, à Aubervilliers. Au sein de ce quartier en pleine mutation, les élèves investissent une friche industrielle particulièrement polluée afin de s’initier à l’aménagement urbain. Sur la dalle de béton nettoyée, l’artiste reprend les plans des bâtiments disparus et les redessine avec des plantes de jachères et il ornemente les fissures de fleurs de rocaille. Les élèves travaillent sur l’histoire de ce morceau de ville, sèment et arrosent. Ils font ainsi apparaître la mémoire du lieu, celle du travail industriel et celle de l’exploitation maraîchère l’ayant précédé. En septembre 2010, à l’occasion de la fête du quartier, le Jardin des fissures est ouvert à tous les habitants d’Aubervilliers et à de nouvelles perspectives d’actions pour l’année 2011.

Jardin des fissures

Aubervilliers, France / 2008/2009/2010

DIDATTICA, Adeline Besson, Jean-Paul Ganem, Stéphane Benhamou, collège Rosa Luxemburg d’Aubervilliers."

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet