Accueil > action > ATELIERS d’architecture et d’urbanisme AVEC DES HABITANTS > à Pouzauges, dans le bocage vendéen, aménager le jardin d’un EHPAD > Projet de jardins à la Résidence des Collines

IMPLICATION DES RÉSIDENTS D’UN EHPAD DANS L’AMÉNAGEMENT DE LEURS JARDINS

Projet de jardins à la Résidence des Collines

À Pouzauges (Vendée)

vendredi 11 décembre 2020

Des ateliers de préfiguration du projet de jardins se sont déroulés les 26 et 27 février 2020, et les 16 et 17 juillet 2020 à l’EHPAD de Pouzauges nommé la Résidence des Collines. Ces ateliers regroupaient des résidents, des familles, du personnel de soin et de cuisine, des habitants et la municipalité (service technique et élus). Dans cette démarche participative, différents sujets ont été abordés :
1. Les services que peuvent procurer les jardins (par exemple : faire en sorte que les personnes âgées résidentes puissent offrir des fleurs plutôt que d’en recevoir)
2. Offrir des temps d’activités aux résidents
3. La citoyenneté des personnes âgées et plus largement la place du grand âge dans la ville.
Ces ateliers se sont terminés sur un temps de visite avec la matérialisation des futurs espaces, et un temps de partage sous la forme d’une restitution du projet global.

Les services que peuvent procurer les jardins

Des ateliers participatifs sur le don et les échanges ont eu lieu avec le personnel de soin et de cuisine qui ont été sollicités sur ce qu’ils peuvent apporter aux jardins et les bénéfices qu’ils peuvent en tirer (comme personne observant, entretenant, conseillant, participant ou récoltant les fruits et légumes), avec les résidents notamment sur les jardins de leurs mémoires qu’ils souhaiteraient transmettre aux autres. Il est ressorti les points de projet suivants :
• Un fort désir d’activités ouvertes sur l’extérieur : bar pour les randonneurs, confiture avec les fruits du verger, animation d’apéros, vignes et fruits pour faire des alcools (faire venir un alambic pour proposer une animation aux résidents et aux habitants), plantes aromatiques à déguster, ruche et miel dans une prairie fleurie, œufs des poules pouvant être directement utilisés pour des pâtisseries, et des cucurbitacées... dans un rapport direct au jardin utile, nourricier et festif.
• Une bande de fleurs de zinnia à l’entrée à offrir, des vignes comme autrefois sur le site.

Offrir des temps d’activités aux résidents

Les ateliers ont permis de questionner le quotidien des personnes âgées et le rapport de celui-ci aux jardins de la résidence. Il est ressorti de ces ateliers les points de projet suivants :

• L’importance d’aménager les espaces intermédiaires permettant aux jardins de se prolonger à l’intérieur de la résidence, de bien aménager ces espaces de transitions avec un rappel de l’extérieur, en proposant : des entrées thématiques dans les bâtiments, un lieu de pause pour les soignants et les résidents où profiter des jardins tout en étant à l’intérieur, susciter l’intérêt, échanger des paroles, des souvenirs, etc., et surtout « donner envie de sortir ». Une charriote de plantations ambulante (à l’image des charriote de soin infirmier) a été proposée.
• Faire « salon » : les résidents et personnels de santé ont relevé l’importance des points de rencontre plus privatifs (le jardin Sud, sous les arbres, un lieu de pause et de fraicheur, sous les toiles tendues au bout du cheminement aménagé, ponctué de petits espaces sensibles paysagés sous forme d’« alcôves », un espace bassin d’eau, des bacs à planter à hauteur, un jardin d’animaux pour l’entretien de l’herbe, l’animation, et la relation affective, un banc situé en plein soleil, un escalier à garder à l’Ouest pour une résidente encore autonome)

La citoyenneté des personnes âgées et plus largement la place du grand âge dans la ville

L’entrée thématique « Pouzauges et le grand âge » singularise cette ville dans un récit particulier qui reste encore à construire. Ces ateliers collectifs ont surtout mené des temps de réflexions à l’échelle de la ville sur les parcours actuels, et futurs, engendrés par la création des futurs jardins, et à l’échelle du site avec les lieux de rencontre à identifier et qualifier. Les ateliers ont permis de répondre à la question : « À la Résidence des collines, de quels lieux de rencontre rêve-t-on ensemble ? ».
Des résidents, proches et familles, personnel de soin, ont été sollicités dans la définition des lieux de rencontre, du plus public au plus privé. Les personnes pratiquant les lieux ont souhaité ouvrir la Résidence vers la ville tout en préservant des espaces plus privatifs. Ainsi, les jardins de la Résidence des Collines seront, au Nord, ouverts sur la cité de Pouzauges, liés à la circulation, au passage extérieur ; au Sud, ils seront définis comme lieux de vie des résidents, liés à leur espace privatif. La partie Sud étant mieux exposée en rez-de-chaussée, se déploieront : un patio-atrium, des jardins-alcôves pour recevoir la famille et les amis, une déambulation pour « personnes à mobilité réduite » (PMR) vers un premier « salon » ombragé de voiles.

Il est également ressorti de ces ateliers la nécessité de :

• faire le tour complet du site avec des jardins entièrement traversés au niveau de la ville, espaces ouverts au public avec différents raccordements à la ville :

  • entrée Nord, « zone parc public », des cheminements accessibles aux personnes à mobilité réduite, animer avec un espace verger, la récolte de fruits et des temps d’échanges conviviaux, aménager des espaces de jeux pour enfants, un espace de sensibilisation avec le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement CPIE, un espace de pique-nique…
  • raccordement Est-Ouest, raccorder les cheminements de la ville à la Résidence des Collines, gérer les fortes pentes par des cheminements accessibles aux PMR.
  • raccordement Nord-Sud, avec la venelle encaissée à l’Est, très pentue mais qui permet un raccourci vers le quartier d’habitat (habitat pour personnes âgées autonomes) et pour les collégiens qui vont vers les terrains de sport et le verger, etc.
  • jalon dans la ville, en créant des événements avec des installations paysagères, qui se renouvellent dans l’idée d’un festival.

• aménager des points de rencontre avec le « grand public » :

  • le parking, pour lequel il faut gérer les flux entrée et sortie
  • l’agrandissement du jardin Nord avec la « zone parc » (composé d’un verger, d’une plantation de vignes comme autrefois, et d’une platebande de zinnias)
  • les terrains de sport et boules comme interfaces avec le public
  • les jardins partagés avec la population

• entretenir les jardins, au-delà du personnel de la résidence et des résidents (qui ne sont pas en mesure physique d’entretenir, mais qui souhaitent profiter de l’agrément des jardins) il faut trouver le moyen d’une gestion partagée des jardins (les habitants des quartiers voisins via des jardins partagés, le parc public géré par la municipalité…). La Résidence des collines a mis en place une « commission jardins et promenade », qui regroupe tous les acteurs des futurs jardins.

Visite de chantier et matérialisation des espaces et des actions

Pendant le chantier en cours, une visite inaugurale a été organisée avec les résidents pour expliquer les aménagements, les étapes du projet et leurs implications. Afin de matérialiser les espaces et les actions les plus porteurs de sens pour les résidents, des installations provisoires ont été conçues :
• des affiches indiquant les jardins thématiques souhaités par les résidents (un verger, une plantation de vignes comme autrefois, une plate-bande de zinnias, un espace bassin d’eau, des bacs à planter à hauteur de fauteuils roulants, un jardin d’animaux)
• une exposition de dessins des jardins souhaités par les personnes rencontrées pendant les ateliers (selon trois thématiques : fleurissement, nourriture, aspect festif)
• l’achat de fleurs vivaces le jour des ateliers en concertation entre la directrice, des résidents et le paysagiste afin d’initier des plantations.

La soirée de restitution a réuni les résidents, les familles, le personnel de santé et de cuisine, les habitants et la municipalité (service technique et élus) pour un bilan des projets à la Résidence des collines.

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2021 | Tous droits réservés | Nous contacter
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet